10 plantes aromatiques faciles à cultiver au balcon

Les premières plantes que j’ai cultivées à l’extérieur, bien avant d’avoir un balcon, sont des plantes aromatiques. Une jardinière de menthe verte, un pot de basilic et un autre de thym, posés sur le rebord de la fenêtre. C’est devenu un petit plaisir du quotidien. 

Imaginez un instant. Vous êtes dans la cuisine, en train de préparer votre repas. Peut-être qu’un peu de persil frais pourrait achever la recette ? Vous attrapez une paire de ciseaux et hop ! En trois pas, vous n’avez qu’à aller jusqu’à la jardinière et couper juste ce qu’il vous faut. 

Ça vous donne envie ? J’ai une bonne nouvelle pour vous. Cultiver des plantes aromatiques en jardinière ou en pot, sur le balcon ou même un rebord de fenêtre, c’est à la portée de tous les jardiniers, même les débutants !

Quelques brins de persil fraîchement coupés sur le balcon, le petit plaisir de tous les cuisiniers

Aromatiques au balcon, les bases

Avoir des plantes aromatiques à la maison, c’est ce petit plaisir du cuisinier, mais c’est aussi le bonheur d’avoir des plantes qui embaument notre balcon. Beaucoup d’entre nous aimeraient en avoir une vaste collection. Mais un balcon, c’est un espace limité qu’il nous faut optimiser, exactement comme un potager. Voici donc quelques éléments à prendre en compte au moment de votre sélection.

Vivace ou annuelle

Voici deux termes que vous allez souvent voir associés aux plantes aromatiques ou même aux plantes d’extérieur en général. 

Les plantes annuelles ne vivent qu’une seule saison. Elles germent au printemps et meurent à l’automne. Parfois, elles sont bisannuelles et c’est la deuxième année qu’elles forment des fleurs et des graines. Pour compenser cette courte vie, les annuelles se resèment naturellement très facilement. Attendez-vous à en voir réapparaître dans le même ou dans le pot du voisin. 

Les plantes vivaces vivent de nombreuses années. Vous les installez une fois et, avec les bons soins, elles vous fourniront des feuilles odorantes saison après saison. Certaines disparaissent l’hiver, comme la menthe, mais c’est pour mieux revenir au printemps suivant.

Choisir ses plantes aromatiques en fonction de son climat

Je ne le répèterai jamais assez, mais choisissez des plantes qui sauront s’adapter aux conditions de culture que vous avez, en particulier pour les plantes vivaces. Si notre balcon est fortement exposé au soleil, il sera plus simple d’y cultiver du thym ou du romarin, parfaitement adapté à la chaleur et à la sécheresse, que de la menthe, qui apprécie l’ombre et les sols frais. Et si vous avez des hivers vigoureux, certaines plantes auront besoin d’être protégées ou rentrées pendant l’hiver.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire des entorses à cette règle. Je serais bien mal placée pour vous le reprocher. Mais leur entretien sera plus compliqué. Il vous faudra simplement faire preuve d’imagination, de patience et d’expérience pour les garder en bonne santé. Je cultive du romarin, de la menthe et du gingembre sur le même balcon après tout.

Prévoir de l’espace

Vous avez déjà acheté du basilic en pot sur le marché ou au supermarché ? Il a tenu combien de temps dans votre cuisine. Une semaine ? Deux ? Puis il a dépéri plus vite que la cuisson d’un œuf à la coque. C’est parce qu’il était installé dans un pot beaucoup trop petit pour lui, ce qui ne lui permettait pas de l’alimenter et s’hydrater correctement.

Il faudra donc prévoir suffisamment d’espace sur le balcon pour suivre la croissance de nos plantes aromatiques. Je suis toujours surprise par la taille de mes pieds de persil à la fin de la saison ! 

Par ailleurs, si vous cultivez une plante aromatique que vous consommez beaucoup, comme le basilic ou la coriandre, vous pouvez envisager d’en avoir plusieurs pieds. L’astuce, c’est de les semer ou planter de manière décalée. De cette manière, les récoltes seront étalées. Par exemple, si vous semez six pieds de coriandre, disons un tous les quinze jours. Ils arriveront à maturité les uns après les autres. Et quand vous aurez récolté le sixième, le premier aura refait des feuilles.

Associations et jardins d’aromatiques

Avoir son petit jardin d’aromatiques, c’est tentant. Nous les voyons partout dans les publicités, sur Pinterest. Je vais vous avouer un secret. C’est du pipeau. Une jardinière faite juste pour la photo.

Toutes les plantes aromatiques n’ont pas les mêmes besoins, que ce soit pour l’exposition, le sol, l’arrosage, les températures. Certaines sont particulièrement gourmandes et d’autres ne se supportent pas.

Ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas planter plusieurs plantes aromatiques dans la même jardinière. Il faudra simplement choisir des plantes qui ont des besoins similaires, comme le thym et le romarin par exemple, ou qui s’entendent bien.

Les seules à laisser en solitaire sont la menthe, qui va étouffer ses voisines, et le basilic, qui est très gourmand. En revanche, il appréciera partager le pot d’un pied de tomate.

Par ailleurs, évitons de mélanger les annuelles et les vivaces dans un même contenant. Sinon, lorsqu’il faudra remplacer l’annuelle l’année suivante, nous allons abîmer les racines des vivaces. Le seul moment où je vous suggère de le faire, c’est lorsque les annuelles sont là “juste” pour remplir la jardinière, le temps que les vivaces s’installent, et que vous n’avez pas l’intention d’en remettre l’année suivante.

4 plantes aromatiques de plein soleil

Le basilic

Le basilic pourpre (ici en fleurs) a un saveur différente du basilic vert

Que serait l’été sans basilic pour accompagner nos salades ? À grandes ou petites feuilles, vert ou pourpre, c’est un incontournable malgré ses points faibles évidents : gourmand et non résistants à la sécheresse. Mais cultiver correctement, c’est loin d’être la drama queen à laquelle nous faisons face au supermarché, promis.

Mes préférées sont le ‘Grand Vert’ pour ses immenses feuilles parfumées, et le basilic pourpre que je cultive presque exclusivement pour sa couleur. Son goût est très différent.

  • Nom commun : basilic
  • Nom scientifique : Ocimum basilicum
  • Famille : Lamiacées
  • Type : annuelle
  • Port : arbuste dressé
  • Dimensions : jusqu’à 60 cm de haut
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche en surface

Le romarin

Le romarin est l'une des premières plantes aromatiques à fleurir dans l'année

Plante méditerranéenne, le romarin se marie bien au thym sur le balcon. Je les cultive dans la même jardinière depuis des années. Il se récolte toute l’année, même si je le consomme plutôt en hiver, en infusion avec du citron. 

Petit bonus, c’est l’une des premières plantes à fleurir à la fin de l’hiver, voir assez tôt si l’hiver est doux. Il se couvre de jolies fleurs violettes pendant des semaines entières !

  • Nom commun : romarin
  • Nom scientifique : Rosmarinus officinalis
  • Famille : Lamiacées
  • Type : vivace
  • Port : arbuste dressé
  • Dimensions : jusqu’à 1,50 m de haut et de large
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : drainant
  • Arrosage : quand la motte est à moitié sèche

La sauge

La sauge a des vertus culinaires et médicinales

Même si je cuisine peu avec la sauge, c’est une de mes incontournables. D’abord pour son feuillage gaufré, qui se décline en de nombreuses couleurs et panachures selon les variétés, et pour ses jolies fleurs d’été. Mais surtout pour ses propriétés protectrices au balcon. Son odeur n’est pas particulièrement appréciée par les insectes ravageurs, qui l’évitent. Ses voisines sont donc protégées.

Mes préférées : la sauge officinale et son feuillage bleuté et les sauges panachées. 

  • Nom commun : sauge
  • Nom scientifique : Salvia officinalis
  • Famille : Lamiacées
  • Type : vivace
  • Port : arbuste dressé
  • Dimensions : jusqu’à 1,20 m de haut et de large
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : drainant
  • Arrosage : quand la motte est à moitié sèche

Le thym

Facile à cultiver en pot, le thym affronte les canicules sans problème

Le thym est l’une de mes plantes aromatiques préférées dans la cuisine. En été, je mets dans presque tous mes plats cuisinés. Originaire du bassin méditerranéen, c’est une plante qui résiste bien à la canicule et à d’éventuels oublis d’arrosage.

Il existe de nombreuses espèces et variétés de thym, à plus ou moins grandes feuilles, avec des parfums différents. Mes préférées sont le thym officinal et le thym citron.

  • Nom commun : thym
  • Nom scientifique : Thymus sp.
  • Famille : Lamiacées
  • Type : vivace
  • Port : arbuste rampant
  • Dimensions : jusqu’à 40 cm de haut
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : drainant
  • Arrosage : quand la motte est à moitié sèche

4 plantes aromatiques de mi-ombre

La coriandre

La coriandre a tendance à monter en graines quand il fait chaud

La coriandre, on l’aime ou on la déteste. Et ça n’est même pas une affaire personnelle, c’est purement génétique. Pour certains d’entre nous, la coriandre a le goût de savon. 

Cette annuelle a cependant la mauvaise manie de monter très vite en graines s’il fait chaud. Certes, si c’est votre objectif, c’est super. Mais moi, ce sont les feuilles que j’aime ! Je la cultive donc plutôt en début de printemps ou en automne, puisqu’elle résiste jusqu’à -4°C sans souci.

  • Nom commun : coriandre
  • Nom scientifique : Coriandrum sativum
  • Famille : Apiacées
  • Type : annuelle
  • Port : dressé
  • Dimensions : jusqu’à 60 cm de haut
  • Exposition : mi-ombre à ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche sur les premiers centimètres

La menthe

La menthe verte est l'une des premières plantes aromatiques que j'ai cultivé. Ce pied a 10 ans.

La menthe est un grand classique dans les jardins comme dans la cuisine, surtout à la belle saison. Qui n’a jamais eu envie de rajouter quelques feuilles de menthe dans une salade de fruits, un taboulé ou un verre de limonade bien fraîche ? 

C’est aussi une plante facile à cultiver, du moment qu’elle garde les pieds au frais.  Par contre, il faut la cultiver seule, pour éviter qu’elle n’étouffe sa colocataire.

Il existe une myriade de variétés, avec des parfums incroyables, comme la menthe ananas, la menthe chocolat… Mais mes préférées restent la menthe verte et la menthe poivrée.

  • Nom commun : menthe
  • Nom scientifique : Mentha sp.
  • Famille : Lamiacées
  • Type : vivace
  • Port : dressé
  • Dimensions : jusqu’à 60 cm de haut
  • Exposition : mi-ombre à ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche en surface

Le persil

Le persil plat a plus de goût, mais il est moins compact que le persil frisé0

Encore un incontournable de notre cuisine et de notre potager ! Le persil est une plante bisannuelle, qui fait des feuilles la première année et des fleurs la seconde. J’ai pris l’habitude de les laisser en place pour l’hiver (pourquoi se priver de plusieurs mois de récolte ?) et de les retirer après la floraison. De cette manière, les insectes butineurs ont pu, eux aussi, en profiter au printemps. 

J’ai une préférence pour le persil plat, qui a plus de goût. Mais le persil frisé est plus compact et prend donc moins d’espace.

  • Nom commun : persil
  • Nom scientifique : Petroselinum crispum
  • Famille : Apiacées
  • Type : bisannuelle
  • Port : dressé
  • Dimensions : jusqu’à 60 cm de haut
  • Exposition : mi-ombre à ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche sur les premiers centimètres

La verveine citronnelle

La verveine citronnelle est très parfumée

À ne pas confondre avec la verveine, la verveine citronnelle est notamment connue pour les tisanes, mais je trouve qu’il s’agit avant tout d’un joli petit arbuste, au feuillage fin et odorant. Son parfum repousse, dit-on, les moustiques. En tout cas, elle embaume !

Son point faible est sa frilosité. Si vous vivez dans une région aux hivers rigoureux, il faudra la protéger ou la rentrer pour l’hiver.

  • Nom commun : verveine citronnelle
  • Nom scientifique : Aloysia triphylla
  • Famille : Verbenacées
  • Type : vivace
  • Port : arbuste dressé
  • Dimensions : jusqu’à 1,20 m de haut
  • Exposition : mi-ombre à ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche en surface

2 plantes aromatiques tropicales

Eh oui. Vous ne pensiez pas quitter cet article sans avoir vu de plantes tropicales, si ? Voici mes deux plantes aromatiques tropicales préférées, qui sont bien plus simples à cultiver chez vous que vous ne le soupçonnez.

La citronnelle

Vous êtes vraisemblablement familier avec son odeur, qui repousse si bien les moustiques qu’on en fait des bougies et des sprays. Mais saviez-vous qu’elle est comestible ? La citronnelle entre dans la cuisine asiatique et dans les infusions. Sacha aime bien la grignoter aussi, comme de l’herbe à chat. Je ne sais pas trop comment il s’y prend, car le bord des feuilles est assez coupant. 

Vous pouvez la cultiver au balcon durant la belle saison, mais il faudra la rentrer pour l’hiver.

  • Nom commun : citronnelle
  • Nom scientifique : Cymbopogon citratus
  • Famille : Graminées (Poacées)
  • Type : vivace
  • Port : touffe dressée
  • Dimensions : jusqu’à 1,50 m de haut
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche sur les premiers centimètres

Le gingembre

Le gingembre est un rhizome aromatique, plutôt simple à cultiver en pot, contrairement aux apparences

Photo par Dean David

Si vous êtes amatrice ou amateur de cuisine asiatique, ceci est votre signe pour commencer à cultiver votre propre gingembre ! Ce gros rhizome parfumé est un ingrédient indispensable et un remède miracle en infusion. J’en ai toujours à la maison. 

Si vous le mettez à germer à l’intérieur à la fin de l’hiver, il pourra passer l’été dehors et être prêt pour la récolte à l’automne. À condition de lui prévoir un grand pot, beaucoup de lumière et de chaleur. Et vous savez quoi ? Le curcuma se cultive de la même manière.

  • Nom commun : gingembre
  • Nom scientifique : Zingiber officinale
  • Famille : Zingibéracées
  • Type : vivace
  • Port : touffe dressée
  • Dimensions : jusqu’à 1,80 m de haut
  • Exposition : ensoleillée à mi-ombre
  • Sol : riche et drainant
  • Arrosage : quand la terre est sèche en surface

Quelles plantes aromatiques allez-vous choisir pour votre balcon cette année ?

Avoir un jardin de plantes aromatiques ne demande pas d’avoir un grand jardin. Il est tout à fait possible de les cultiver en pot, sur un balcon ou un rebord de fenêtre. C’est même assez simple, à partir du moment que vous leur donnez la lumière, le sol, l’espace et l’arrosage dont elles ont besoin pour se développer. Vous verrez, elles sont plutôt tolérantes sur nos erreurs au début.

Si vous avez peu d’espace disponible, concentrez-vous sur celles que vous utilisez le plus dans votre quotidien. Peut-être est-ce le basilic ? ou le persil ? ou le thym ? Bref, adoptez celles qui vous feront plaisir dans quelques semaines, quand elles seront bien installées et qu’il sera temps de prélever quelques feuilles pour sublimer votre cuisine. 

J’espère vous avoir convaincu de tenter l’aventure, même si vous avez déjà eu des histoires malheureuses avec le basilic du supermarché. Rappelez-vous que celui-là, il vous est vendu “programmé” pour mourir rapidement, faute de place. Mais si vous le rempotez pour lui donner ce dont il a besoin, il va vous accompagner toute la saison. 

Bon jardinage et profitez bien de vos plantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *