Rempotage : quel terreau pour les plantes d’intérieur ?

En observant votre collection de plantes tropicales, vous vous êtes rendu(e) compte qu’il était temps d’en rempoter certaines. Il y a des signes qui ne trompent pas ! Vous avez choisi votre nouveau pot, mais savez-vous comment choisir votre terreau pour vos plantes d’intérieur ? Car tous les terreaux ne conviennent pas à toutes les plantes. Voici un rapide tour d’horizon avec mes quatre indispensables et comment choisir entre eux.

Un terreau se choisit en fonction des besoins des plantes

Qu’est-ce qu’un terreau ?

Substrat ou terreau

Commençons par quelques définitions, afin que nous sachions tous de quoi nous parlons. 

Le substrat, c’est le support dans lequel se développent les racines de notre plante. Nous pourrions dire, vulgairement, qu’il s’agit du “sol”, mais en réalité, il existe une multitude de substrats possibles, dans la nature comme dans le jardinage d’intérieur, d’origine organique ou minérale. Le terreau est un substrat, ou plutôt une catégorie de substrat.

Il est possible de cultiver les plantes tropicales dans différents substrats, pour de multiples raisons. Mais concentrons-nous aujourd’hui sur le terreau. C’est un substrat facile à trouver pour chaque jardinier, débutant ou non, simple à manipuler et plutôt complet.

Tous les terreaux ne se ressemblent pas

Le terreau, donc, est un substrat de culture pour les plantes, très commun aujourd’hui. Pour autant, il ne faut pas le confondre avec de la terre. Un terreau est un mélange de différents matériaux, le plus souvent d’origine organique (tourbe, compost, écorce…), mais aussi minéral (sable, perlite, vermiculite, pouzzolane, pumice…).

Il existe une multitude de terreaux sur le marché, de compositions et de qualité différentes. En fonction des éléments qui le constituent et de leurs proportions, ces mélanges vont avoir des propriétés différentes, qui conviendront mieux à certaines plantes ou certains types de plantes. 

Dans les jardineries, ils sont souvent étiquetés en fonction des plantes ciblées lors de la création de la recette. Ainsi, nous retrouvons des terreaux pour orchidées, pour plantes vertes, pour cactées, etc. De quoi être un peu perdu(e)…

Quel terreau choisir pour les plantes d’intérieur ?

Vous vous êtes déjà tenu(e) dans le rayon terreau de votre jardinerie préférée, totalement désemparé(e) devant la diversité des produits ? Moi, oui. Surtout au début. Et il y avait bien moins de choix qu’aujourd’hui ! Voici quelques conseils pour vous aider à choisir votre terreau pour vos plantes d’intérieur.

Toujours choisir un terreau de qualité

Le terreau, c’est un coût non négligeable dans le jardinage d’intérieur (ou sur un balcon). Les premiers prix sont donc tentants. Après tout, si je dépense moins dans le terreau, je peux rajouter une plante de plus dans mon chariot, n’est-ce pas ? (Oui, c’est à ça que ressemblent les maths pour les plantaddicts).

Malgré tout, je vous déconseille fortement d’utiliser ce genre de terreau. Les matériaux utilisés sont souvent contaminés par des œufs ou des larves de ravageurs. Ce que vous avez économisé sur votre terreau, vous allez rapidement le dépenser en traitements. Et ça ne compte pas les plantes qui pourraient ne pas survivre à cette rencontre.

Mon premier conseil est donc de toujours choisir un terreau de bonne qualité. C’est un peu plus cher, certes, mais vous partez sur une bonne base, saine dans 99 % des cas, et qui vieillira mieux dans le temps.

Choisir notre terreau en fonction des besoins de nos plantes

Comme presque tout dans le jardinage, ce sont vos plantes qui vont orienter vos choix, ou plus précisément leurs besoins bien spécifiques. Car oui, une fougère ne demande pas les mêmes conditions de vie qu’un cactus. En termes de lumière, bien évidemment, mais aussi en termes de substrat. Voici mes quatre terreaux indispensables dans l’entretien quotidien de ma jungle.

Disclaimer : je ne proposerai ici aucune marque ou produit particulier, puisque les disponibilités varient d’une jardinerie à une autre. Cependant, j’ai mes favoris et je serais ravie d’en discuter avec vous dans les commentaires.

Les succulentes nécessitent un terreau qui sèche rapidement
Les fougères préfèrent un terreau qui retient l'eau
Les boutures ont besoin d'un terreau fin et sans engrais

Le choix du terreau se fait en fonction des besoins de nos plantes d’intérieur. 

Terreau pour cactées et plantes succulentes

Ces terreaux sont destinés aux plantes dont le substrat doit rapidement sécher et dont les arrosages sont assez espacés. La composition des terreaux pour cactées est riche en éléments drainants (sable, perlite…), qui permet une bonne aération du sol et une bonne circulation de l’eau. 

Il est aussi possible de s’orienter vers des terreaux pour plantes méditerranéennes, mais je préfère les réserver aux palmiers.

Terreau pour plantes vertes

Une grande partie des plantes tropicales préfèrent des sols qui restent humides en grande partie, voir constamment pour certaines. Il faut donc un terreau avec une bonne capacité de rétention, c’est-à-dire la possibilité de se transformer en “réservoir d’eau”. 

Les terreaux pour plantes vertes sont créés dans ce sens. Un bon terreau pour plantes d’intérieur suffit pour cultiver la majeure partie de votre jungle, sans problème. 

Il est possible d’utiliser du terreau universel, mais cela demande un peu d’expérience et, souvent, l’ajout de composants supplémentaires. Le terreau universel n’est pas composé pour la culture en pot ou les besoins particuliers des plantes tropicales.

Terreau pour semis

Vous allez rarement faire des semis de plantes tropicales (encore que, qui sait vers quelles expériences votre vie de jardinier d’intérieur va vous guider ?). Mais le terreau à semis va être votre meilleur allié pour bouturer vos plantes préférées et pour rempoter les mini-plantes que les jardineries proposent fréquemment. 

Ces terreaux sont très fins et ont la particularité de ne pas être enrichi d’engrais, ou alors en petites quantités. De cette manière, il n’y a pas de brûlures sur les jeunes racines, comme ça pourrait être le cas avec du terreau pour plantes vertes ou un terreau universel.

Terreau pour orchidées

Appeler “terreau” les mélanges pour orchidées me parait toujours un peu bizarre puisqu’ils ne ressemblent pas, visuellement, à de la terre. Les orchidées sont, en grande majorité, des plantes épiphytes. Elles ne grandissent dans le sol, mais dans les branches des arbres. Les mélanges pour orchidées sont donc généralement composés d’écorces et de mousse, pour imiter leurs milieux d’origine.

Vous commencez à y voir plus clair ?

Choisir le terreau pour vos plantes d’intérieur n’est pas aussi compliqué que vous l’imaginez. Pour la majeure partie d’entre elles, un terreau pour plantes vertes de bonne qualité est suffisant, à l’exception des plantes aux besoins bien spécifiques comme les cactus, les jeunes boutures ou les orchidées. Il conviendra alors de choisir un mélange plus approprié.

Il est aussi tout à fait possible de customiser vos terreaux, en fonction de vos besoins et de vos observations. J’ai tendance à ajouter presque tout le temps un élément drainant, comme de la perlite, pour favoriser la circulation de l’eau et l’aération du sol. Mais les possibilités sont infinies ! Il est même possible de créer vos propres mélanges, à partir des composants bruts. C’est un concept très à la mode en ce moment, mais ce n’est pas indispensable pour avoir des plantes d’intérieur en bonne santé à la maison. 

J’espère que vous êtes un peu plus à l’aise dans le choix de votre terreau pour rempoter vos plantes d’intérieur. Si vous avez des doutes ou des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires. Je vous aiderai avec plaisir. 

Bon jardinage et profitez bien de vos plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *