7 plantes d’intérieur pour votre décor de Noël

Nous voilà dans la dernière ligne droite, un peu plus d’un mois d’ici à la fin de l’année. Pour beaucoup d’entre vous, c’est l’heure des préparatifs pour célébrer les fêtes de fin d’année. Les plus enthousiastes ont déjà, j’en suis certaine, ressorti les sapins et les décorations. Savez-vous que vos plantes peuvent se prêter au jeu ? Voici sept plantes d’intérieur pour agrémenter votre décor de Noël cette année.

Poinsettia

Parfois connu sous le nom de l’étoile de Noël, le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) a déjà envahi les étalages des jardineries et des fleuristes. Mais si, vous le connaissez. C’est cette plante aux feuilles vert sombre avec de grandes “fleurs” rouges en bout de tige. Enfin, techniquement, ce ne sont pas ses fleurs, mais des feuilles colorées, des bractées. Les fleurs sont blanches et toutes petites.

Le poinsettia est traditionnellement rouge, parfaitement dans les tons de Noël. Mais, il existe aujourd’hui plein de cultivars aux couleurs différentes : blanc, rose, saumon, orangé… Vous avez l’embarras du choix. Mon favori est le poinsettia ‘Jingle Bells’. Ses bractées rouges sont mouchetées de blanc, comme s’il avait pris un peu de neige sur la tête. 

Le poinsettia 'Jingle Bells' est mon favori depuis des années

Il existe de nombreuses couleurs de Poinsettias aujourd’hui (photo à gauche de Jeffrey Hamilton), mais mon favori reste le ‘Jingle Bells’ (photographie de droite)

Le poinsettia est assez facile à garder en pleine forme pendant toute la durée des fêtes si vous retenez un point crucial. Il est hyper frileux : 12 °C suffisent à le tuer. Gardez-le bien au chaud, et si vous l’acheter maintenant, emmitouflez-le avant de sortir de la jardinerie. Arrosez-le avec une eau tiède ou à température ambiante (jamais froide, ça peut lui être fatal), quand les premiers centimètres du sol sont secs. Videz bien la soucoupe ou le cache-pot après l’arrosage, ses racines sont très sensibles à la pourriture. 

Amaryllis

L’amaryllis (Amaryllis hippeastrum) est un bulbe, cultivé pour son incroyable floraison en forme de trompette. Imposante et majestueuse, c’est une fleur que nous retrouvons régulièrement dans les jardineries autour de Noël. En réalité, ces bulbes sont forcés, c’est-à-dire cultivés de manière décalée, de manière à avoir une floraison pour les fêtes de fin d’année. 

Il existe une grande variété de formes et de couleurs chez les amaryllis. Le traditionnel rouge vif, aux couleurs de Noël, mais aussi des blancs, des roses, des oranges, des fleurs doubles, des fleurs rayées…. La floraison dure trois à quatre semaines.

Gracieux, l'amaryllis rouge est une plante d'intérieur classique à Noël

Amaryllis rouge classique (Photo de Fredrik Solli Wandem)

Il existe de nimbreux cultivars d'Amaryllis aujourd'hui, aux couleurs incroyables

Amaryllis bicolore (photo de Suzanne D. Williams)

Vous pouvez les acheter déjà prêts à fleurir ou sous forme de bulbes prêts à planter. C’est un peu tard pour les planter si vous les voulez en fleurs à Noël, car il faut compter jusqu’à dix semaines entre la plantation et la floraison. Mais rien ne vous empêche de le faire maintenant, pour avoir des fleurs en janvier/février. 

Pour le garder en pleine forme pour Noël, votre pot doit rester bien au chaud et avec beaucoup de lumière. Sinon votre Amaryllis va retourner se coucher. Maintenez la terre légèrement humide et veillez à bien vider la soucoupe après l’arrosage. 

Vous saviez que le forçage fonctionne sur tous les bulbes ? Nous retrouvons facilement des jacinthes forcées en ce moment, mais cela fonctionne aussi pour les jonquilles, narcisses… À vous les floraisons pour égayer l’hiver !

Les jacinthes forcées font partie des plantes d'intérieur de Noël

Jacinthes  forcées pour les fêtes de fin d’année

Cactus de Noël

Amatrices et amateurs de plantes grasses, voici LA plante d’intérieur qu’il vous faut pour les fêtes. Le bien nommé cactus de Noël, Schlumbergera × buckleyi de son petit nom. C’est une succulente originale, dont les tiges ressemblent à des feuilles épaisses, attachées les unes au bout des autres. À la fin de l’année, des fleurs en forme de trompettes apparaissent au bout des tiges. Elles peuvent être roses, rouges, jaunes, oranges, bicolores… avec des reflets irisés selon l’éclairage. Une très belle floraison, qui surprend toujours ceux qui ne connaissent pas cette plante.

Le cactus de Noël fleurit naturellement, dans nos intérieurs, au moment des fêtes (photo de Hans Leuzinger)

Le cactus de Noël fait partie des grands frileux, donc gardez-le à l’intérieur, à l’abri des courants d’air froid. Ses tiges sont assez fragiles, donc éloignez-le des espaces de passage, où vous pourriez le casser par mégarde. De la lumière et un arrosage lorsque le sol est sec lui suffira pendant toute sa floraison.

Pin de Norfolk

Le Pin de Norfolk (Araucaria heterophylla) est originaire de l’île de Norfolk, à côté de l’Australie. Malgré son nom, il ne s’agit pas d’un pin. C’est l’un des rares conifères que vous pouvez cultiver en intérieur toute l’année. Donc oui, un “sapin” de Noël vivant, en pot, qui ne perd pas ses aiguilles au bout de quelques semaines et que vous pouvez garder plusieurs années, c’est tout à fait possible !

En réalité, c’est un grand arbre de plusieurs dizaines de mètres de haut, à la silhouette gracieuse. Ses aiguilles, courtes et souples, sont douces. Il est cultivé sous les tropiques, notamment pour les reboisements. S’il y a des réunionnais parmi vous, vous le connaissez très bien ! En revanche, en pot et en intérieur, il garde une taille plus modeste (2 m), avec une croissance lente. De quoi en faire un compagnon pendant de longues années.

Les aiguilles du pin de Norfolk sont plus douces et ne tombent pas

L’Araucaria heterophylla est mon sapin de Noël d’enfance. Ses aiguilles, douces, ne tombent pas en intérieur. (photo de gauche par Taylor Smith ; photo de droite par Nik Shuliahin)

Pour garder l’Araucaria heterophylla heureux pendant les fêtes de Noël, éloignez-le du radiateur ou de la cheminée. L’air y est trop sec. Ça reste une plante tropicale, malgré ses airs de sapin. Installez-le près d’une fenêtre, pour qu’il reçoive un maximum de lumière. Pour l’arrosage, patientez que le sol sèche entre deux apports, et videz bien la soucoupe pour éviter que l’eau stagne. Il craint de rester trop longtemps les pieds dans un sol humide.

Ardisie crénelée

Aussi appelée Baie Corail ou Bois de Noël, l’ardisie crénelée (Ardisia crenata) est un arbuste tropical, qui mesure généralement moins d’un mètre lorsqu’il est cultivé en pot. Son attrait pendant les fêtes de Noël ? Ses petites baies rouge vif, qui reste en place tout l’hiver. Elles font un magnifique contraste avec son feuillage vert sombre vernissé. Seul dans son pot ou au milieu d’une composition, l’ardisie apporte un côté festif et original au décor, qu’importe la pièce dans laquelle vous l’installerez. Attention cependant, ses baies sont toxiques.

L'ardisia crenata une plante d'intérieur de Noël originale

Aussi appelé bois de Noël, l’ardisie crénelée est une plante d’intérieur originale pour votre décor de Noël (photo par Forest & Kim Starr)

Pour une plante tropicale, l’ardisie crénelée n’est pas particulièrement frileuse. Elle peut résister à des températures allant jusqu’à -4 °C. Néanmoins, elle préfère passer l’hiver à l’intérieur. Gardez-la près d’une fenêtre, mais éloignée des sources de chaleur. Elle préfère la fraîcheur et craint l’air trop sec. Côté arrosage en hiver, attendez que le sol soit sec sur un bon tiers avant d’apporter de l’eau à température ambiante. Veillez bien à vider la soucoupe après.

Cerisier de Jérusalem

Vous le connaissez peut-être sous le nom de pommier d’amour. Le cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum ou Solanum capsicastrum) appartient à la famille que la tomate et la pomme de terre. En hiver, cet arbuste est couvert de fruits, des petites boules rouge orangé, qui font de lui une des stars des jardineries pendant tout l’hiver. Mais s’ils sont tentants, ne les mangez pas ! Ils sont toxiques pour les humains comme pour les animaux de compagnie. Et pour ceux qui veulent un peu d’originalité, il existe des variétés aux feuillages panachés de blanc ou de crème.

Le pommier d'amour est une plante d'intérieur intéressante pour votre décor de Noël

Le cerisier de Jérusalem est prisé en hiver pour ses baies rouges, parfaites pour les fêtes

Le cerisier de Jérusalem est assez frileux. Si vous souhaitez l’intégrer dans votre intérieur pour les fêtes de Noël, gardez-le à l’abri des courants d’air froids, mais aussi éloigné des sources de chaleur. Son feuillage est assez sensible à l’air sec que les radiateurs dégagent. Arrosez-le avec de l’eau à température ambiante dès que les premiers centimètres du sol sont secs. Et n’oubliez pas de vider la soucoupe après l’arrosage.

Cyclamen de Perse

Connu aussi sous le nom de cyclamen des fleuristes, le cyclamen de Perse (Cyclamen persicum) est originaire du Proche-Orient et du nord de l’Afrique. Ce n’est pas forcément la plante d’intérieur traditionnelle pour Noël, mais il est remarquable pour sa floraison délicate, à la forme originale. Rouge, rose, blanc, pourpre, voire bicolore, vous avez l’embarras du choix. Ses fleurs se dressent au-dessus d’un feuillage bas, près du sol. Ses feuilles sont vert sombre marbré d’argent, avec un motif tout aussi délicat que ses fleurs. Bref, un petit bijou végétal.

Vous pouvez cultiver le cyclamen de Perse en intérieur

Le cyclamen de Perse peut devenir une plante d’intérieur originale pour les fêtes (photo de Don Ricardo) 

Le cyclamen de Perse est souvent cultivé comme une plante d’extérieur, mais elle craint le gel. Il sera bien plus heureux dans un pot, dans un endroit frais de votre intérieur (14-17°C), loin des radiateurs et près d’une fenêtre, à l’abri du soleil. Si vous vous sentez d’humeur créative, n’hésitez pas à l’associer à d’autres plantes plus grandes, notamment des plantes à feuilles sombres. Cela mettra sa floraison en valeur. Mais juste une grande coupe de cyclamens se suffit à elle-même.

Pour l’arrosage, attendez que le sol sec en grande partie et ne mouillez pas le feuillage. L’idéal, c’est de l’arroser par le bas, c’est-à-dire de déposer le pot dans un fond d’eau pendant quelques minutes. Quand la surface du sol est humide, retirez le pot de l’eau et laissez-le égoutter avant de le remettre à sa place.

Bonus : rose de Noël et houx

Un décor de Noël sans houx (Ilex aquifolium) ou Rose de Noël (Helleborus sp.) n’est pas un décor de Noël, n’est-ce pas ? Oui, j’adore les hellébores. Malheureusement, ce sont des plantes d’extérieur, qui ne supportent pas nos intérieurs chauds en hiver.

Mais ça ne veut pas dire que vous devez totalement faire une croix dessus. Vous avez en réalité deux solutions pour en profiter : 

  • intégrez-les dans votre décor extérieur. Ce sont des plantes qui supportent très bien d’être cultivées en pot, sur un balcon ou une terrasse. N’hésitez pas à mélanger différentes espèces d’hellébores, vous aurez des floraisons étalées sur tout l’hiver ;
  • gardez-les dehors et intégrez-les dans votre décor intérieur au dernier moment ! Attention à les installer dans des endroits frais, loin des radiateurs ou de la cheminée, pour qu’elles supportent de passer quelques jours avec vous à l’intérieur.
L'héllebore est une plante classique dans les décors de Noël, en extérieur mais aussi en intérieur

L’espace de quelques jours, les plantes d’extérieur peuvent devenir des plantes d’intérieur et compléter votre décor de Noël (à droite : Helleborus nigra ; à gauche : houx)

Décorez avec des plantes d’intérieur pour Noël

Pour les fêtes de fin d’année, vous pouvez ajouter des plantes tropicales à votre décor. Je vous ai présenté rapidement les traditionnels poinsettia et amaryllis, les plus originaux cactus de Noël, pommier d’amour et ardisie, ou encore le délicat cyclamen. Mais vous pouvez choisir de nombreuses autres plantes, simplement parce qu’elles vous plaisent, ou que leurs couleurs évoquent pour vous l’esprit des fêtes. 

Les Anthuriums et les orchidées se multiplient dans les jardineries à cette période. Mais vous pouvez aussi faire preuve de créativité, en utilisant ponctuellement des plantes d’extérieur, ou des feuillages qui vous inspirent une ambiance festive. J’aime les feuillages argentés pour cela. Les Aglaonema et les Scindapsus pictus sont résistants et adaptatifs, ils se prêteront facilement à l’exercice. 

Gardez seulement en tête qu’il s’agit de plantes vivantes, pas des fleurs coupées. Elles auront besoin de bonnes conditions (lumière, température, humidité, arrosage) pour garder votre décor en pleine forme pour toutes les festivités. Vous pouvez aussi vous servir de vos actuelles plantes d’intérieur comme “sapin’. Qui vous empêche d’orner votre Monstera deliciosa ou votre Ficus de guirlandes ? Certainement pas moi ! 

Alors, décidé à intégrer vos plantes d’intérieur dans votre décor de Noël ? J’avoue, le poinsettia est mon préféré. C’est le “signal” que la saison des fêtes commence (avec les papillotes). Mais je voudrais bien trouver un petit Araucaria heterophylla cette année. Dites-nous quelles sont vos plantes préférées pour Noël dans les commentaires. Et n’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question, je vous aiderai avec plaisir. 

Bon jardinage, et profitez bien de vos plantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *