Le soleil est indispensable pour un Ceropegia woodii généreux

Comment entretenir votre Ceropegia woodii en intérieur ? [GUIDE]

Lorsque vous êtes un jardinier avec peu de temps disponible, choisir une plante succulente peut être un bon choix. Une plante succulente est généralement originaire de région aride ou semi-aride. Elle est capable de stocker l’eau et demande donc des arrosages très espacés. 

Si vous n’êtes pas inspiré par les cactus et toutes les jolies petites succulentes qui débordent des jardineries en été, je vous propose de découvrir le Ceropegia woodii. Derrière ce nom un peu barbare se cache une plante d’une grande délicatesse. Vous en avez peut-être déjà entendu parler ? On l’appelle aussi la chaîne de cœurs.

Malgrés sa finesse, la chaîne de cœurs est une plante d'intérieur résistante

Guide express pour jardinier pressé

Parce que nous n’avons pas toujours le temps de lire un article dans le détail, ou que nous cherchons juste une information en particulier, voici les principaux conseils pour entretenir correctement votre Ceropegia woodii. Pour tous les détails et des astuces complémentaires, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture.

Nom scientifiqueCeropegia woodii
Nom commun françaisChaîne de coeurs
FamilleApocynacées (Apocynaceae)
OriginesAfrique du Sud, Mozambique, Zimbabwe
DimensionsPlante rampante et grimpante, jusqu'à 5 m de long dans la nature
ExpositionLumineuse, 4 à 6 h/jour de soleil direct minimum
Températures18 - 25 °C (min : 5 - 10 °C ; max : 30 - 35 °C
ArrosageEspacé : laissez sécher le sol à moitié en été, complètement en hiver, entre deux arrosages.
Privilégier l'arrosage par le bas
Humidité ambiantePas de condition particulière
SubstratDrainant : optez pour un mélange pour succulentes avec perlite ou un mélange maison (80 % de drainage)
EngraisPendant la période de croissance
ToxicitéOui
MultiplicationBouturage, marcottage

Qui est le Ceropegia woodii ?

Une rampante sud-africaine

Le Ceropegia woodii – ou parfois Ceropegia linearis subsp. woodii – est originaire du sud-est de l’Afrique du Sud, du Mozambique et du Zimbabwe. Il pousse naturellement dans des forêts de basse et moyenne altitude, où il rampe sur les rochers ou grimpe dans les buissons.

Il prend la forme de longues tiges tubulaires, fines, qui peuvent mesurer jusqu’à 4-5 m de long dans la nature. Il est souvent spécifié qu’elles ne sont pas aussi longues en appartement, mais je ne suis pas convaincue. Les tiges de mon premier Ceropegia woodii ont déjà dépassé les 2,5 m de long.  Je pense que c’est plus probablement une question de support des tiges et de taille du pot. Mais nous reviendrons sur ce point plus tard.

Caudex et délicatesse

Ses longues tiges démarrent, au niveau du sol, d’un caudex. Une sorte de petite patate ronde, grise, parfois légèrement verte, qui lui sert de réserves et lui permet de tenir les longs mois secs en été. Des petits caudex secondaires se développent aussi le long des tiges, au niveau des nœuds (là où sont rattachées les feuilles). En plus d’être des stocks supplémentaires, ils permettent à la plante de s’enraciner facilement s’ils sont au contact du sol.

Ses longues tiges, graciles, sont ponctuées de petites feuilles cordiformes, c’est-à-dire en forme de cœur. De taille variable, elles sont veinées d’argent et leur revers est rougeâtre. Elles sont rassemblées par paires et s’échelonnent tout le long des tiges, comme une guirlande. Cette apparence délicate lui doit son nom de chaîne de cœurs, et son incroyable popularité comme plante d’intérieur dans les années 2010.

Les feuilles du Ceropegia woodii sont en forme de cœur et veinées d'argent
Les caudex du Ceropegia woodii sont des organes de stockage, lui permettant de survivre en cas de sécheresse (ou d'oubli d'arrosage).

Détails des feuilles (à gauche) et des caudex (à droite) du Ceropegia woodii

Floraison estivale

Au-delà de son port élégant et de son joli feuillage, la chaîne de cœurs cache un autre atout. Sa floraison ! En été, elle forme de petites fleurs mauve pâle à l’extrémité pourpre. Émergeant des nœuds, entre les feuilles, elles me font penser à des vases ou de vieilles lampes à huile, avec une base renflée. Leur odeur est très faible – tellement que j’ai longtemps cru qu’elles ne sentaient rien. 

La période et la durée de la floraison va principalement dépendre de votre climat. En Afrique du Sud, le Ceropega woodii fleurit naturellement de décembre à avril (été et automne). En intérieur, la floraison peut avoir lieu toute l’année. Elle se déroule chez moi généralement d’avril/mai à septembre/octobre, mais j’ai déjà repéré quelques fleurs, plus rares, en février.

La floraison du Ceropegia woodii peut durer plusieurs mois
Le parfun des fleurs mauves du Ceropegia woodii est tellement subtil que nous ne le percevons pas

Floraison du Ceropegia woodii

Où installer votre Ceropegia woodii ?

Grimpante ou suspension ?

Idéale en suspension

Le Ceropegia woodii est à l’origine une plante rampante et grimpante. Si vous lui donnez un support, elle s’en servira pour atteindre la lumière. Néanmoins, je ne crois pas l’avoir souvent vu vendu comme tel dans le commerce.

Vous trouverez plutôt la chaîne de cœurs vendue comme une suspension. C’est-à-dire dans un panier à suspendre, par exemple devant une fenêtre, d’où il retombe en cascade. Ce type d’installation à deux avantages : 

  • Pouvoir laisser pousser les tiges autant qu’elles le souhaitent. Si elles deviennent trop longues, vous pouvez les accrocher au mur, exactement comme une guirlande ;
  • De gagner de la place. Et oui, c’est un point important ! Peut-être pas s’il s’agit de votre première ou deuxième plante d’intérieur. Mais si vous en avez beaucoup plus, ou si vous devenez collectionneur, l’espace va vite devenir l’une de vos préoccupations majeures. Et toutes les méthodes pour l’économiser sont bonnes !

Alternative à la suspension

Vous ne pouvez pas suspendre votre plante ? Ça arrive, surtout si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas faire de trous dans vos murs ou plafonds. Je connais assez bien le problème, puisque je suis locataire.

L’astuce, c’est d’installer vos suspensions en haut de vos bibliothèques ou sur des étagères. De cette manière, vos plantes redescendent le long des montants, exactement comme elles feraient si elles étaient suspendues. Mais sans trou !

En alternative à la suspension, installez votre Ceropegia woodii en haut d'un meuble ou sur une étagère

Installez vos plantes retombantes en hauteur est un bon moyen d’avoir des suspensions à la maison sans avoir à faire de trous pour les accrocher.

Et si vous faisiez grimper votre chaîne de cœurs ?

Laissez à elles-mêmes, les tiges du Ceropegia woodii s'appuient et s'emmêlent aux autres plantes

Laissées à elles-mêmes, les tiges des Ceropegia woodii s’appuient et s’emmêlent aux autres plantes. Ambiance jungle garantie !

Vous pouvez aussi vous amuser à la faire grimper, puisqu’elle le fait dans la nature. Il faudra l’aider un peu au début, car elle n’a pas de système d’accrochage comme peuvent en avoir d’autres lianes.

L’extrémité des tiges part en direction de la lumière et se laisse retomber sur les supports qu’elles croisent. Si vous ne les guidez pas, elles vont tranquillement s’emmêler aux plantes alentour et continuer leur exploration. À vous de voir si vous les voulez bien rangées à leur place, ou si vous préférez le côté “jungle hors de contrôle”.

Soleil indispensable

Dans son milieu naturel, la chaîne de cœurs pousse au pied des arbres, en lisière de forêt ou sur des espaces rocailleux. Il y bénéficie d’une ombre légère, notamment au niveau du pied.

Mais notre soleil de France métropolitaine est bien pâlichon par rapport au soleil des tropiques, surtout au nord de la Loire. Si vous souhaitez que votre Ceropegia woodii développe son plein potentiel, il lui faut du soleil. Du vrai soleil, pas juste la luminosité de la proximité d’une fenêtre.

Prévoyez à 4 à 6 heures minimum de soleil direct par jour. Pour cela, installez-le devant une fenêtre orientée vers le sud (attention à l’effet loupe de la vitre) ou l’ouest aux vues bien dégagées. Vous pouvez aussi l’installer devant une fenêtre bien dégagée et orientée vers l’est, car il est relativement tolérant. Mais les feuilles seront plus petites, leurs couleurs moins marquées et l’espace entre les feuilles plus important.

Le soleil est indispensable pour un Ceropegia woodii généreux

Vous pouvez installer votre Ceropegia woodii devant une fenêtre exposée à l’est, mais les feuilles seront plutôt petites et espacées.

Si votre appartement est sombre, le Ceropegia woodii n’est peut-être pas la plante idéale pour vous. Sauf si vous investissez dans une lampe horticole, pour lui donner un coup de pouce.

Côté températures

La chaîne de cœurs apprécie des températures entre 18 et 25°C. C’est à ce moment qu’elle pousse le mieux. Son milieu d’origine ne connait pas vraiment d’hiver comme les nôtres, mais elle est capable de résister à des températures allant jusqu’à 5 °C.

La dormance : défense ultime contre le froid

Cependant, faites attention. À partir de 10-15 °C, votre Ceropegia woodii va entrer en dormance pour se protéger du froid. Il va ramener toute son énergie dans ses caudex et perdre toutes ses feuilles pour attendre des jours meilleurs. Si ce système lui permet de survivre, il n’est pas viable sur le long terme. 

Contrairement à nos plantes de milieu tempéré chez qui la dormance hivernale est normale, pour les plantes tropicales, c’est plutôt un mécanisme de survie à utiliser en dernier recours. Reprendre sa croissance au retour des beaux est épuisant. Et cette reprise n’est par ailleurs pas assurée. A-t-elle assez de réserve pour tenir quatre mois sans feuille ?

Gardez votre Ceropegia woodii au chaud, mais pas trop

La chaîne de cœurs peut être sortie à l’extérieur pendant la belle saison, quand les températures le permettent. Installez-le alors à l’ombre d’un arbre ou d’une véranda pour éviter les brûlures sur ses feuilles. À l’arrivée de l’automne, gardez un œil sur le thermomètre pour le rentrer avant qu’il ne prenne froid. 

Le Ceropegia woodii n’aime pas non plus les trop grosses chaleurs. Son climat d’origine n’est pas particulièrement extrême. Aussi, lorsque les températures dépassent les 30-35 °C, il peut entrer en dormance. Surtout lorsqu’il fait sec. Et oui, c’est vraiment son système de défense ultime !

Je n’ai pas vu de dormance chez mes Ceropegia woodii durant les périodes de canicule. Mais leur croissance ralentie fortement à ces moments-là. Quelques astuces pour aider votre chaîne de cœurs en cas de grosses chaleurs :

  •  Déplacez vos chaînes de cœurs dans un espace plus ombragé, et donc plus frais. Il vaut mieux quelques jours sans soleil qu’une dormance. Votre plante le tolèrera beaucoup plus facilement. 
  • Faites attention à l’arrosage. C’est le combo trop de chaleur + manque d’eau qui déclenche la dormance d’été. Donc même si c’est une plante qui n’a pas besoin d’être arrosée très souvent, ne l’oubliez pas.

Humidité ambiante

Si une grande partie des plantes tropicales demandent une humidité ambiante minimum, voire importante pour certaines espèces, vous n’avez pas de souci à vous faire pour le Ceropegia woodii. Que votre atmosphère soit à 30 % ou à 60 % d’humidité, il s’en fiche. 

Bon, évitez quand même de le garder dans un terrarium à 90 %, hein ? Ça ne va pas lui plaire.

Attention, plante toxique

Les longues tiges de la chaîne de cœurs sont bien tentantes pour les petites créatures curieuses, qu’elles soient humaines ou animales. Mais attention, c’est une plante toxique ! Prenez vos précautions pour éviter tout accident, en gardant votre plante hors d’atteinte ou en la taillant (elle se bouture très facilement !). 

Je n’ai jamais remarqué de réaction sur mes mains en la manipulant, y compris pendant la taille. Mais lavez-vous toujours bien les mains après. Et si vous avez la peau sensible, n’hésitez pas à porter des gants.

Guide d’entretien du Ceropegia woodii

Vous savez où vous allez installer votre chaîne de cœurs ? Bien, voyons maintenant comment en prendre soin. Vous verrez, elle n’est pas très difficile et elle tolère aisément les erreurs, le temps que vous fassiez connaissance.

Arrosage

Le Ceropegia woodii fait partie des plantes succulentes, c’est-à-dire une plante capable de stocker de l’eau dans son corps. Ici, ce sont les caudex qui jouent ce rôle. Mais qu’est-ce que ça signifie concrètement pour vous ?

Laissez sécher le sol

La chaîne de cœurs n’a pas besoin d’eau très souvent. Au contraire, il faut laisser sécher le sol. La fréquence d’arrosage est variable selon les saisons, puisque la plante n’a pas les mêmes besoins. 

Pendant la période de croissance, votre plante consomme beaucoup d’eau. Il faut l’arroser quand la moitié du sol est sèche. Soit, vous tâtez le sol, sans hésiter à enfoncer le doigt dedans pour sentir l’humidité de la terre. Soit, vous soupesez votre pot. Cela demande un peu plus d’expérience, mais avec l’habitude, vous saurez estimer l’humidité de votre sol juste en prenant le pot en main. 

Si vous ne l’arrosez pas assez, votre Ceropegia woodii vous le fera savoir. Ses feuilles seront un peu molles et pendantes. Si vous l’oubliez vraiment, votre plante va commencer à perdre ses feuilles. Pas d’inquiétude. Mouiller progressivement la motte, elle va s’en remettre. Mais elle sera peut-être un peu déplumée à la base des tiges.

En hiver, la diminution de la température et de la durée de la lumière réduit, voire stoppe, la croissance de votre plante. C’est tout à fait normal. Du coup, elle consomme moins d’eau. Arrosez-la uniquement quand la motte est complètement sèche. Et oui, il est tout à fait possible que cela vous conduise à arroser toutes les 6-8 semaines. Fiez-vous à votre plante.

Attention au trop d’arrosage !

Le Ceropegia woodii craint l’eau stagnante au niveau de ses racines. Il n’est pas vraiment équipé pour ça ! Si cela arrive, vous le verrez assez rapidement : les feuilles vont jaunir et devenir toutes molles. Dans ce cas, laissez-le sécher. Vous reprendrez l’arrosage quand il commencera à refaire des feuilles. 

Veillez à toujours vider la coupelle après l’arrosage, et à ne pas l’arroser trop souvent. Rappelez-vous de toujours tâter le sol avant d’arroser. En cas de doute, il vaut mieux repousser l’arrosage au lendemain.

Arrosage par le bas

La chaîne de cœurs n’est pas difficile sur la qualité de l’eau. Sa seule demande est une eau à température ambiante (autour de 20 °C). 

En revanche, lorsque la terre est sèche, il est parfois difficile de la remouiller avec un arrosage traditionnel, c’est-à-dire en arrosant la surface. Si vous pouvez déplacer votre plante, favorisez un arrosage par le bas. 

  1. Remplissez un récipient, comme une assiette creuse ou un plat, avec l’eau ;
  2. Placez-y votre pot. Seul le bas du pot doit tremper dans l’eau. 
  3. L’eau va remonter par capillarité. Retirez le pot lorsque la surface de la terre est humide.
  4. Laissez bien égoutter, puis réinstaller votre plante à sa place.
L'arrosage par le bas est idéal pour les plantes dont le sol doit beaucoup sécher entre deux arrosages

Arrosage par le bas des boutures de Ceropegia woodii. 

Si vous ne pouvez pas les déplacer, arrosez-les par le haut. Laissez l’eau dans la soucoupe environ 15-20 minutes, pour laisser la terre se réhydrater aussi par le bas. Puis videz votre soucoupe. Il ne doit jamais y rester de l’eau sur le long terme.

Rempotage

Quand rempoter votre Ceropegia woodii ?

La chaîne de cœurs apprécie être un peu à l’étroit dans son pot. C’est qu’il pousse entre les rochers dans son milieu d’origine, là où la terre est rare et peu profonde. Ainsi, le rempotage peut s’effectuer à plusieurs années d’intervalle. Certains de mes Ceropegia woodii sont dans le même pot depuis quatre ans ! Un autre bonus pour les jardiniers qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer à leurs plantes. 

Néanmoins, s’il est trop à l’étroit, il va finir par se dégarnir. C’est parce qu’il n’a plus assez de ressources dans son sol. Si vous commencez à le voir perdre des feuilles à la base des tiges alors qu’il n’y a pas eu de souci d’arrosage, c’est qu’il est probablement l’heure de changer de pot. 

Sauf s’il y a urgence, rempotez votre Ceropegia woodii de préférence au printemps ou en été. Les conditions de croissance sont alors au rendez-vous. Le rempotage sera moins stressant pour votre plante et sa reprise plus rapide.

Quelques recommandations pour le rempotage

Pot percé et poreux

La chaîne de cœurs craint le trop d’arrosage. Veillez donc à toujours choisir un pot avec un trou de drainage au fond. Cette plante préfère les pots pas trop profonds, donc vous pouvez vous tourner vers les coupes ou des pots classiques. Prenez un pot qui fait entre 2 et 4 cm de diamètre de plus que votre pot actuel. 

Pour le matériau, vous êtes libres de choisir ce que vous préférez. Je privilégie les pots en terre cuite, non vernie ou émaillée, car ils sont poreux. Le sol sèche plus vite à l’intérieur, ce qui est assez intéressant pour des plantes qui ne doivent pas rester les pieds dans l’eau.

Sol drainant

Le Ceropegia woodii aime les sols drainants, c’est-à-dire les sols où l’eau va vite circuler et qui vont rapidement sécher. Vous avez plusieurs alternatives possibles pour le choix du sol : 

  • Un mélange pour cactus, que vous trouverez tout prêt dans votre jardinerie préférée ou dans les boutiques spécialisées. Vous pouvez l’utiliser tel quel, ou en ajoutant 10 % de perlite. Cela ajoutera un peu de drainage en plus. 
  • Votre mélange maison, à composer vous-même. Dans ce cas-là, veillez à avoir environ 80 % de drainage de tailles variées pour 20 % de terreau et compost. Cet équilibre pourra être ajusté selon vos préférences et vos observations, bien sûr. 
Racines fragiles !

Faites attention lors du rempotage. Les racines de la chaîne de cœurs sont assez fragiles. Manipulez-les avec précaution et ne cherchez pas à retirer l’ancien sol.

Engrais

Le Ceropegia woodii n’est pas un gros gourmand. Il se contente de peu. Mais il apprécie un petit peu d’engrais, pendant sa période de croissance. Cela l’aide à grandir toujours plus long et à assurer sa floraison. Faire autant de fleurs durant des semaines, voire des mois, ça demande beaucoup d’énergie aux plantes. 

Vous pouvez utiliser un engrais organique ou minéral, selon votre préférence. Si vous faites partie de la team “peu de temps”, ou si vous avez peur d’oublier, optez pour un engrais à diffusion lente. Mais dans tous les cas, respectez toujours les prescriptions du fabricant.

Lorsque votre chaîne de cœurs stoppe sa croissance en hiver, pensez à arrêter les apports d’engrais. Votre plante n’en a plus besoin, et trop d’engrais pourrait nuire à ses racines.

Maladies et ravageurs

La chaîne de cœurs est une plante résistante et qui attire peu les ravageurs. Je dois avouer que je n’en ai jamais trouvé dans les miennes, même quand les plantes autour étaient attaquées. Néanmoins, observez toujours vos plantes régulièrement. Personne n’est à l’abri d’un ravageur…

Le risque le plus important pour le Ceropegia woodii, c’est la pourriture des racines. Cela arrive quand vous arrosez trop votre plante ou que l’eau stagne dans le sol. Les racines étouffent peu à peu par manque d’oxygène, et des microbes pathogènes s’y développent. Ils peuvent progresser rapidement, y compris vers le cœur de la plante, mettant en péril sa survie.

Si votre chaîne de cœurs n’a pas l’air en forme, qu’elle fait des feuilles jaunes et molles, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux racines. Pour cela, dépotez délicatement votre plante. Des racines en bonne santé sont fermes, avec des extrémités blanches. Si elles sont brunes et molles, c’est mauvais signe et il faut alors intervenir très rapidement.

Multiplier le Ceropegia woodii

Vous n’êtes pas obligé d’attendre que votre Ceropegia woodii fasse des fruits et des graines pour en obtenir plusieurs. Vous pouvez bien sûr. Mais en intérieur, cela demande de polliniser les fleurs à la main. Tenez-nous au courant dans les commentaires si vous tentez l’expérience !

Mais la magie de la multiplication végétative est bien plus rapide ! Il existe plusieurs manières de multiplier votre chaîne de cœurs.

Bouturage

Cette méthode est rapide et facile, accessible à tous.

  1. Coupez quelques morceaux de tige et installez-les dans un verre d’eau, dans un terreau à semis ou de la tourbe de coco. 
  2. Maintenez humide et au chaud. 
  3. Les nouvelles racines puis les jeunes feuilles arriveront dans les semaines qui suivent. 

Par expérience, les boutures en terreau sont les plus rapides. En 4-5 semaines, votre nouvelle chaîne de cœurs est prête !

Jeune plant de Céropegia woodii bouturé 3 mois plus tôt

Jeune plant de Ceropegia woodii, obtenus par bouturage en terreau (3 mois)

Marcottage

C’est la manière naturelle du Ceropegia woodii pour coloniser son territoire. Mais vous pouvez l’utiliser à votre avantage. 

  1. Choisissez une tige et, en la laissant rattachée à la plante mère, placez une section de la tige sur la terre d’un nouveau pot, en veillant à garder les nœuds au contact du sol. C’est encore mieux s’il y a déjà un début de caudex. 
  2. La plante va faire de nouvelles racines au niveau des nœuds. Puis elle va créer de nouvelles tiges et feuilles. À ce moment-là, vous pouvez couper la tige d’origine et séparer votre nouvelle plante de sa maman. 

J’aime me servir de cette méthode pour étoffer les potées qui se sont un peu déplumées à la base. Choisissez une tige et enroulez-la à la surface du pot. Maintenez les nœuds au contact du sol. En quelques semaines, vous aurez de nouvelles tiges qui viendront progressivement recouvrir les espaces nus. À vous les potées généreuses de chaînes de cœurs !

Questions courantes sur l'entretien du Ceropegia woodii

Puis-je couper ma chaîne de cœurs ?

Bien sûr ! Si pour une raison ou une autre, vous devez couper les tiges de votre Ceropegia woodii, ne craignez rien. Votre plante fera une nouvelle tige juste au-dessus de la coupe et reprendra sa croissance. Et vous pouvez bouturer les tiges pour vous faire une nouvelle plante.

Mon Ceropegia woodii fait de toutes petites feuilles, pourquoi ?

Si votre plante fait de petites feuilles, la raison la plus probable est un manque de lumière. Rapprochez-le de la fenêtre et n’oubliez-pas qu’il lui faut entre 4 et 6 heures de soleil direct par jour. S’il est correctement exposé mais que ses feuilles restent petites, c’est alors le signe qu’il est temps de le rempoter.

Dois-je rempoter ma chaîne de cœurs tous les ans ?

Le Ceropegia woodii est une plante aux petites racines, qui vit naturellement dans des sols peu profonds. Il aime être à l’étroit. Vous pouvez tout à fait le laisser dans son pot plusieurs années. Il vous fera signe s’il trouve qu’il est temps de déménager.

Allez-vous vous laisser charmer par le Ceropegia woodii ?

La chaîne de cœurs est une plante résistante, qui craint peu de choses, en dehors d’un arrosage trop fréquent. Si vous avez de la lumière à lui offrir, elle se plaira chez vous, y compris si vous n’avez pas beaucoup de temps à lui accorder. Après tout, à part un arrosage de temps en temps, elle ne demande rien d’autre.

Cette facilité d’entretien et sa délicatesse font d’elle une plante d’intérieur populaire chez les jardiniers débutants comme chez les amateurs expérimentés. Et si vous voulez une petite note d’originalité en plus, il existe une variété panachée : Ceropegia woodii ‘variegata’. Ses feuilles sont légèrement plus gris-vert avec une marge blanche. Elle se cultive comme l’espèce type, mais demande un peu plus de lumière pour garder ses jolies couleurs. 

Vous avez maintenant toutes les informations pour chouchouter votre chaîne de cœurs. Si vous avez une question, n’hésitez pas à la laisser dans les commentaires. Nous verrons ensemble comment y répondre. 

Bon jardinage et profitez de vos plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *